ACCUEIL

BULLETIN 185
2è tr. 2009

Sommaire

Le mot du Président

Décisions du CA 05/03/09 - Nouveaux adhérents - Changements d'adresses - Nos joies-Nos peines. Agenda

Assemblée Générale du 28 mars 2009

Les festivités du TÊT KY SUU (2009) et les 50 printemps de l'ALAS :
 - Aunis Saintonge - La Rochelle
 - Californie
 - Marseille-Provence
 - Nice Côte d'Azur
 - Perpignan
 - Paris
 - Sud Ouest

Vie des Sections : Vietnam Nord, Marseille-Provence, Sorgues

Le Cercle de l'ALAS-Les Repas à Paris

Echo du mémoire

Francophonie

Les Oiseaux

Dossier : L'Hôpital GRALL de Saigon, miroir de l'histoire (suite)

Retrouvailles

Notes de lecture
  
 - Le dialogue interrompu : Auguste       Morere, un destin d'exception
   - Les Hévéas ou la saignée à mort
   - Rivière des Parfums
   - Addenda : "Félix Dioque ( 1880-1948),        un colonial ...."

Expositions
   - Musée Guimet : "Dvârati : aux      sources du Bouddhisme en      Thaïlande"
   - Musée des Arts de l'Asie : "Six      siècles de peintures chmoise"
   - Soie d'Ailleurs

Le courrier des lecteurs

Bon de commande : Mémoire et Annuaire de l'ALAS

Relevé des cotisations. Message du Trésorier


LIVRES

LE DIALOGUE INTERROMPU : AUGUSTE MORERE, UN DESTIN D'EXCEPTION

Le journal de marche du gendarme-administrateur au milieu des rebelles Stiengs. Indochine 1921-1933

- Auteur : Claude MORERE
- Editions "Connaissances et Savoirs" (23.10.2008) - N.B. Edition limitée -
Collection : Sources d'Asie
- 316 pages - Prix : 20 € TTC - ISBN : 978-2-7539-0134 -6

En vente à la FNAC , dans les grandes librairies et via Internet : www.connaissances-savoirs.com

Auguste Morère, en poste dans la région des hauts plateaux du Viêt Nam, est assassiné en 1933 par des rebelles, au cur de l'Hinterland Moï. Une autorité étrangère que refusent les Stiengs et autres groupes ethniques minoritaires proto-indochinois, farouchement attachés à leur indépendance. Morère tombe victime de son devoir, alors qu'au plan personnel les villageois l'apprécient pour avoir exploré et mis en valeur cette région, développé son infrastructure au bénéfice des habitants et de leur confort sanitaire, économique et social. L'histoire de cette épopée accomplie avec humanisme se confond avec celle de la présence française en Indochine.

Publié pour la première fois, le journal de poste de ce pionnier est accompagné de documents, cartes et photographies d'époque inédites. L'ensemble illustre la vie quotidienne, mal connue des villageois et des rares colons ou administrateurs français de cette région des hautes terres de l'ancienne Indochine.

L'auteur de ce livre, Claude Morère, est le fils d'Auguste Morère. Directeur de plantation d'hévéas, il a vécu longtemps dans cette région qu'il connaît bien. Cette connaissance intime du Viêt Nam entretenue par de fréquents séjours lui a permis de réaliser ce carnet de voyage original dédié à un peuple qui a bouleversé douloureusement son enfance et marqué positivement sa vie.