Le Hameau des Roseaux

(Traduction : Hélène Péras et Vũ Thị Bích)

Editions Arfuyen, 2001. Diffusion : Editions du Cerf ; Distribution : Sodis.

 

Cette anthologie en édition bilingue de soixante poèmes de Hàn Mặc Tử (1912-1940), accompagnée de notes et d'une notice biographique, retrace l'itinéraire de ce grand poète au destin tragique, très aimé des Vietnamiens et demeuré presque inconnu en Occident. Elle permet aux lecteurs de poésie vietnamiens et français d'entendre et de reconnaître la voix tissée de souffrance et de lumière de ce jeune homme qui, mort à 28 ans de la lèpre, a toujours, dans la plus extrême détresse, trouvé dans la poésie la plus pure la source d'une mystérieuse joie.

Le poème ici reproduit, avec l'aimable autorisation de l'éditeur, est le plus célèbre. Les Vietnamiens le connaissent par cur, il est souvent déclamé sur le mode traditionnel et a été mis en musique, en particulier par Phạm Duy.

Les circonstances de sa composition sont connues : à l'automne 1939, celle qui fut le premier et très chaste amour de Hàn Mặc Tử, Hoàng Thị Kim Cúc, ayant appris sa maladie, lui adresse un bref message, une invitation à venir la voir au hameau de Vĩ Dạ, près de Huế, accompagnée d'une photographie : une jeune fille en tunique blanche, la rivière des Parfums.

À cette époque, Hàn Mặc Tử sait qu'il va mourir bientôt. Cet admirable poème est sa réponse.

  Autres publications :

  • Hàn Mặc Tử et la rivière des Parfums , par Hélène Péras in Bulletin de la nouvelle Association des Amis du Vieux Hué, 2003.
  • Nostalgie , ( Nhơ Nhung ), traduit par Hélène Péras et Vu Thị Bích , in Passions Việt Nam, N° 7, Janvier 2001.
  • La montagne qui attend son mari ( Núi vọng phu ), traduit par Hélène Péras, in La Dépêche, Bulletin de l'Association Rhône-Mékong, N° 18, septembre 2001.

ây thôn Vi Dạ

Sao anh không về chơi thôn Vĩ
Nhìn nắng hàng cau nắng mới lên
Vuờn ai muớt quá xanh nhu ngọc
Lá trúc che ngang mặt chữ điền

Gió theo lối gió, mây đường mây
Dòng nuớc buồn thiu, hoa bắp lay
Thuyền ai đậu bến sông trăng đó
Có chở trăng về kịp tối nay ?

Mơ khách đường xa, khách đường xa
Áo em trắng quá nhìn không ra
Ở đây sương khói mờ nhân ảnh
Ai biết tình ai có đậm đà ?

Hàn Mặc Tử (1912-1940)

Voici le Hameau des Roseaux

Pourquoi ne pas retourner au Hameau des Roseaux
Voir le soleil levant sur les rangs d'aréquiers
Un jardin tout luisant comme de jade vert
Le visage parfait au travers des bambous .

Le vent suit le chemin du vent, les nuages la route des nuages,
Tristesse de l'eau qui coule, frémissement des maïs en fleurs,
À qui est cette barque à l'amarre là-bas aux rives de la lune
Et pourra-t-elle à temps la transporter ce soir ?

Rêve le voyageur sur la route lointaine, lointaine
Ta robe est par trop blanche, je ne la discerne pas
Ici les êtres sont voilés de brume et de fumée
Qui connaît la profondeur d'un tel amour ?